www.vacances-ile-de-re-location.com

 

L'île de Ré, émergeant à peine de l'eau, s'étire sur 30 kms de long sur 5 seulement au plus large. Elle compte 16000 habitants à l'année et dix communes.

 

 

On y accède par La Rochelle, ville côtière située au milieu de la façade atlantique, où depuis 1988, un pont péage long de 2,9 kms  permet de relier le continent à l'île.

 Surnommée la "Ré Blanche", l'île de Ré est très plate puisque son sommet se situe à peine à 29 m d'altitude, ses couleurs sont multiples et dorées par la mer, le sable, les vignes, les marais et le ciel azur.

 

Saint Martin   a conservé à l’intérieur de ses remparts en étoile, un passé chargé d’histoire : résistance aux assauts de la flotte anglaise au XVIIe siècle, activité commerciale grandissante avec le transport du sel et du vin au XVIIIe, point de départ pour les prisonniers vers les bagnes de Guyane et de Nouvelle-Calédonie au XIXe…

 

La Flotte possède un charmant port de plaisance abritant quelques vieux gréements, de belles demeures sur la promenade longeant le front de mer, un marché d’architecture médiévale aux halles pavées et demi couvertes.

 Loix En retrait du bourg, se dresse le dernier moulin à marée qui servait à nettoyer le sel avant de le moudre ; à partir de cet endroit, une balade entre mer et marais conduit à la Pointe du Grouin, avec un point de vue remarquable.

De l'écomusée à la Pointe de Grouin, vous pourrez flâner au gré de pistes cyclables semblables à de délicats rubans, cheminant entre mer et marais et découvrir le travail des sauniers.

De ruelles en venelles, vos pas vous conduiront à la place de l'église Sainte Catherine, blottie dans son écrin de tilleul et dont le sol rougoyant fait le bonheur des joueurs de boules.

Tout au bout de la presqu'île la plage en forme d'anse, surplombée de son petit fort, se love au creux de la pointe du Grouin.

Suivez le ballet des oiseaux : aigrettes, hérons...jusqu'au port de Loix et découvrez le dernier moulin à marée de l'Ile de Ré bordé de sa délicate passerelle en bois.

Ars Premier port de navigation de plaisance de l'île, Ars possède beaucoup de charme mais a su rester simple.  Avec, pour vous, jamais très loin, les plages et la côte sauvage. Comme presque partout sur l'île, on y cultive la vigne, les primeurs et les céréales.
La saliculture et l'ostréiculture sont aussi très présentes. 
La première chose qui signale de loin la ville d’Ars, depuis la terre comme de la mer, c’est son clocher blanc avec la flèche peinte en noir.
Et c’est normal puisqu’il servait de repère aux bateaux avant la construction des phares.

Les Portes   possède une multitude de puits à découvrir en se promenant. 
Dans la réserve naturelle de Lilleau des Niges, accessible à pied ou à vélo, vous aurez l’occasion d’observer des milliers d’oiseaux au cours de leur migration ou au moment de la nidification.
Ne pas parler du bois de Trousse Chemise serait un grave oubli : ce coin de paradis, immortalisé par Charles Aznavour, conserve intacte sa magie.

Rivedoux Des maisonnettes blanches aux volets colorés longent la route qui conduit à ce premier village. Une grande baie, dans laquelle s’étire une longue plage de sable blond bordée de quelques dunes et de pins, attire les amateurs de balades et de plaisirs aquatiques.

Le Bois Tous les matins pendant l’été, se tient le plus grand marché de l’Île : produits de la mer, produits locaux, vêtements ou objets de brocante.
A l’extérieur des halles, une sorte de fête foraine, avec des manèges et des jeux, fait la joie des petits.
La plage immense présente les mêmes attraits, parmi lesquels baignades, sports aquatiques ou encore pêche à pied.

Saint Clément  C'est aux baleines que le village doit son nom. A la période des migrations, certaines venaient parfois s’échouer sur un banc de sable à la pointe nord ouest de l’Île.

Le Phare et la Conche des Baleines sont les deux principaux attraits de Saint Clément.

Le Phare, un des plus hauts et puissants de France, est le monument le plus visité de l’Île. Au bout des 257 marches à gravir, la vue spectaculaire est une vraie récompense. Vous reconnaissez le clocher bicolore d’Ars, vous devinez au loin le pont, vous surplombez la Conche des Baleines…

Considérée comme la plus belle de l’Île, la longue plage de la Conche, bordée de dunes boisées, s’étend jusqu’aux Portes en Ré ; elle a servi de décor aux scènes de débarquement du film « Le jour le plus long ».

Saint Marie   C’est ici que s’étaient implantés les magayants, des paysans qui pratiquaient la pêche à pied en piégeant les poissons à marée basse dans des écluses ; après la pêche, ils s’en retournaient cultiver leur lopin de terre.

Reconnue pour ses vignes, Sainte Marie de Ré est le plus ancien village de l’Île.

Par ailleurs, ses plages, plus sauvages, attirent davantage les surfeurs en quête de grosses vagues.

La Couarde  Le centre ville où flotte un parfum de station balnéaire, connaît une grande animation, notamment autour du kiosque à musique ; seul et unique dans l’Île, il accueille des concerts en plein air pendant toute la période estivale.

D’autres concerts mais aussi expositions, spectacles et séances de cinéma sont programmés à La Maline, espace culturel situé sur le Mail au coeur du village.

Côté plage, plusieurs kilomètres de sable doré font la joie des baigneurs, qui peuvent pratiquer une large palette d’activités nautiques.

 

 

                     

 


http://www.france-voyage.com/photos/ile-re-6662.htm